LE RONER POUR LA CUISSON À BASSE TEMPÉRATURE : LES AVANTAGES

Catégories Info

cuisine  photo

Parmi les nombreux types de cuisine présents dans les différentes traditions culinaires à travers le monde, l’une des plus anciennes est la cuisine à basse température. De quoi s’agit-il ?

Retrouvez dans ce lien les comparatifs des meilleures dessertes cuisines.

La réponse est très simple : il s’agit d’une méthode de cuisson des aliments qui, bien qu’ayant des racines anciennes, a été redécouverte ces dernières années et est actuellement utilisée par de nombreux chefs pour préserver les propriétés organoleptiques des aliments.

La cuisson des aliments à basse température présente plusieurs avantages.

L’une des premières est de gagner du temps, ce qui vous permet de préparer des accompagnements ou des sauces en fonction des aliments que vous cuisinez.

AVANTAGES DE LA CUISSON À BASSE TEMPÉRATURE

De plus, la cuisson des aliments à basse température n’entraîne aucune perte de poids, ce qui entraîne une économie considérable sur le coût des aliments, tout en permettant d’obtenir un plus grand nombre de portions.

Le dernier avantage (dans l’ordre, mais pas en importance) de la cuisson à basse température réside dans le fait que le four ne se salit pas, ce qui conduit à une économie significative sur l’utilisation des produits et détergents pour le nettoyage.

L’un des outils les plus couramment utilisés pour cuire les aliments à basse température est le Roner.

De quoi s’agit-il ? Il s’agit d’un outil très simple d’utilisation, qui répond aux besoins de tous les amoureux de la cuisine, des chefs les plus expérimentés aux débutants.

Afin de donner une définition plus technique, le roner est un bain-marie thermostatique avec agitation constante de l’eau, ce qui permet un mélange uniforme de toute l’eau du pot. Utilisé depuis au moins quinze ans dans les cuisines de nombreux chefs, cet outil vous permettra de préparer des plats délicieux et nutritifs en même temps.