Protégez-vous du soleil

Catégories Info

UV photo

Rayonnement solaire
Les rayons lumineux émis par le soleil sont formés par des particules appelées photons, qui atteignent la terre sous forme de rayonnement : selon la longueur d’onde, on parle de rayonnement visible et de rayonnement non visible, à leur tour divisés en rayons infrarouges, rayons de plus grande longueur d’onde et rayons ultraviolets, les plus riches en énergie et donc les plus dangereux pour l’homme.

En recherche de comparatif sur les meilleures voiles d’ombrage ? Cliquez ici !

Types de rayons ultraviolets :
Ultraviolet A (UVA) : ces rayons pénètrent dans les couches profondes de la peau, provoquant le vieillissement cutané et l’apparition possible de mélanomes.
Ultraviolet B (UVB) : les rayons responsables du bronzage et, en même temps, des rougeurs.
Ultraviolet C (UVC) : très dangereux pour l’homme, ils sont heureusement bloqués par l’ozone, qui les empêche d’atteindre la terre.

Les rayons ultraviolets sont influencés par divers facteurs :

Conditions atmosphériques : sous un ciel nuageux, une partie du rayonnement est absorbée et, au contraire, il atteint son plus haut niveau sous un ciel clair.
Hauteur du soleil : La plupart des radiations quotidiennes arrivent entre 10 h et 14 h.
Surface de la Terre : selon le type de surface, le degré de réflexion du rayonnement varie, par exemple la neige peut réfléchir 85% du rayonnement UV, alors que l’herbe n’en réfléchit que 3%.
Latitude : Les rayons ultraviolets sont plus intenses près de l’équateur.
Ozone : L’ozone joue un rôle clé dans la filtration des rayons ultraviolets les plus dangereux.

Effets des rayons ultraviolets

Jusqu’à il y a quelques années, l’accent était mis principalement sur les UVB, car ils sont responsables des effets immédiats et visibles du rayonnement solaire sur la peau. Aujourd’hui, en revanche, nous avons pris conscience que les UVA, plus pénétrants, sont plus corrélés à la formation des tumeurs cutanées et au vieillissement prématuré de la peau.
Les rayons ultraviolets, lorsqu’ils sont trop intenses, sont mal tolérés par notre corps et peuvent provoquer une série de réactions, dont la plus visible est le rougissement de la peau et l’augmentation de sa température, c’est-à-dire le coup de soleil.
Cependant, l’organisme est capable de répondre à ces stress en stimulant la production d’une barrière protectrice qui défend la peau, c’est-à-dire la mélanine : en d’autres termes, le bronzage est un mécanisme de défense de la peau. L’exposition au soleil fait émerger la mélanine des couches profondes, qui a la particularité d’absorber les rayons ultraviolets.
Tous les rayons ultraviolets ne stimulent pas le bronzage : les rayons UVA, par exemple, peuvent atteindre le derme, altérant ses fibres élastiques et favorisant la perte de tonicité et la formation des rides.
Bien que les rayons UVB puissent causer des érythèmes et des brûlures, ils n’atteignent que les couches superficielles du derme, stimulant la mélanine des mélanocytes.